HISTOIRE DE LA COUNTRY MUSIC

 

   C’est dans la région des montagnes Appalaches au cours du 18ème siècle, que les premiers émigrants  anglo-irlandais posent le pied.  Ils n’ont pas grand-chose avec eux mais ils n’ont pas oublié leur viole. De la rencontre de ces deux mondes naîtra la COUNTRY MUSIC.

 

Les diverses influences musicales sont liées aux importantes migrations humaines, venues d'horizons différents avec chacune leurs traditions propres (Irlandais, Ecossais, Anglo-Saxons, Espagnols, Français, Indiens, Polonais, Italiens et esclaves africains), c’est aux migrants noirs que l’on doit le rythme et la guitare, aux méditerranéens la mandoline et l’accordéon, aux hawaïens la steel guitare (qui se joue en faisant glisser un tube en métal sur les cordes).

 

La musique "rurale" du Sud n'avait pas de nom particulier jusqu'à ce que l'industrie du disque ne lui en donne un, dans les années vingt : ce sera Hillbilly Music (la musique des péquenots) dans le Sud-est, et Western Music dans le Sud-ouest, avant Country & Western puis Country Music dans les années soixante, au moment même où cette musique "rurale" sudiste s'identifiait à toute l'Amérique.

Dès le début du XXème siècle, Nashville arbitrait une convention de musiciens. En 1925, WSM, une station de radio présente un programme hebdomadaire consacré à la musique Old Time. Cette émission se nommera par la suite Grand Ole Opry, elle a largement contribué à faire de Nashville la capitale de la Country Music.

 

Au début des années 40 c'est toute la musique traditionnelle appalachienne qui est en déclin, de plus l'influence de la Country Music d'origine montagnarde se ressert géographiquement pour se situer autour de Nashville et des Etats du Sud appalachien.

Le western swing qui est un mélange de thèmes romantiques sur des temps lents et des paroles absurdes sur les temps rapides, va être considéré comme la musique naturelle de l'Ouest américain par le public des années 40. Tout comme les cow-boys chantants, l'évolution économique et sociale de la fin de la guerre va provoquer un essoufflement du western swing durant toutes les années 50.


Cependant le western swing a ouvert la voie à tous les autres genres de la Country Music dans laquelle il a introduit l'improvisation instrumentale.

Face a cette situation il devient de plus en plus inévitable que la Country Music s'ouvre aux autres sons modernes de la musique du Sud-ouest pour qu'elle puisse survivre.

Le label représentant le mieux la Country Music d'après-guerre est King. Syd Nathan, fondateur des disques king, signe avec de nouveaux artistes avec qui il applique une nouvelle formule : mise en avant de la steel-guitare, ligne de violons ( cf. tradition appalachienne, guitares électriques, piano et une section rythmique complète ).Cette formule va permettre la fusion musicale des musiques du Sud-est et du Sud-ouest.

Le Honky Tonk prolongement naturel de la Country Music est la caractéristique de cette période d'après-guerre. Ses racines lui viennent du Western swing (Texas). Le groupe type de Honky Tonk c'est un chanteur, une guitare électrique, un violon, un piano, une contrebasse, une batterie et l'incontournable steel-guitare.

Peu à peu le Honky Tonk devient la musique préférée des Appalaches. Il s'en suit un rapprochement de ces deux courants de musique...

 

Hank Williams a su avant tout unifier les styles du Sud-est et du Sud-ouest tout en assurant à la Country Music une reconnaissance nationale.
 

Un autre élément essentiel au développement de la Country Music est l'importance du comique rural. Il est vrai, que cette importance est sous-estimée puisque les comiques (Stringbean, The Duke of Paducah,...) ont fait très peu de disques.

Durant cette période la Country Music est de plus en plus ouverte et diversifiée tout en gardant une inspiration rurale.
Le western apparut comme une suite logique et une véritable civilisation du Far-West s'élabore.
Cette image romantique de l'Ouest et du Cow-boy s'impose aussi bien dans la littérature, le cinéma et la musique.

C’est la solitude et la rude vie des cow-boys qui inspirent les poèmes traitant de la vie de l’ouest. Ces poèmes deviennent peu à peu des chants reprit par ces cow-boys et sont transmis à leur compagnons et ainsi de suite. Ces chants servaient surtout à rompre la monotonie.
C'est dans ce contexte où la musique est leur seul compagnon que se développe le chant cow-boy. Ces ballades, aux chants romantiques bien que peu nombreuses, vont passer dans le répertoire de la Music Country.  Le courant westernien issu des cow-boys chantants va être exploité par l'industrie du disque et de la cinématographie en popularisant l'image du cow-boy.

 

 

Un courant «féminin» de la Country Music. La guerre, qui donne une autre place économique et sociale à la femme, provoque ce changement. Ces solistes féminines se partagent dorénavant la vedette avec les solistes masculins alors que quelques années plus tôt leur présence était surtout à l'intérieur de groupes.

A l'instar du Blues auquel elle est très liée, la Country Music est la source la plus évidente du Rock'n roll. Riche de racines diverses, elle n'a cessé d'évoluer depuis un siècle tout en réussissant à conserver son parfum de terroir. Illustrée par de formidables musiciens, depuis les premiers défricheurs des Appalaches, le violon toujours à portée de main, jusqu'aux superstars des télévisions câblées d'aujourd'hui, elle a constamment gagné des auditeurs jusqu'à devenir une des musiques les plus populaires en Amérique et dans le reste du monde.

 

La Country Music a su évoluer, s'adapter pendant deux siècles, pour ne pas disparaître devant les grands courants musicaux dont elle a su prendre les accents sans se laisser "englober", c'est pourquoi il est permis de penser qu'elle va poursuivre son évolution... Car, elle connaît depuis plusieurs décennies, un nouvel élan tant aux Etats-Unis que dans le reste du monde.

Elle s'est au fil des années, considérablement enrichie et diversifiée sous l'influence de nombreux autres styles musicaux populaires. Ses formes sont multiples et riches de la confrontation avec d'autres musiques.

On peut distinguer :

             - le Blue grass (musique traditionnelle populaire du Kentucky)
- le Western Swing (musique folklorique)
- la Old Time Music (musique folklorique irlandaise)
- le Cajun (musique populaire française de Louisiane)
- le rockabilly (influence de la musique populaire rythmée "rock")
- le Honky Tonk (influence très grande de la musique Rock'n Roll)
- la Country & western (c'est la "new country" musique actuelle)

 

QUELQUES CHANTEURS DE COUNTRY

            Les premiers pionniers dans les années 20 :

 

Jimmie Rogers (1897-1932) apparaît en fait comme un chanteur de blues. Il a bouleversé totalement la Country Music, il l'a fait sortir du cocon montagnard appalachien, personnifié par le style Old Time et lui a donné son ampleur. Sa figure légendaire a suscité un véritable culte et  c'est à juste titre qu'il fut le premier artiste a avoir été élu au Country Hall of Fame (musée à la gloire de la Country Music).Il est reconnu et salué comme le véritable fondateur de la Country Music.

 

 La Carter Family. Ce groupe interprète des ballades en chantant en harmonie derrière un leader. Il a un répertoire de plusieurs milliers de chansons et un jeu de guitare fluide et délié. Ce style de guitare, le carter style, qui utilise les cordes bases pour jouer les mélodies tout en conservant le rythme en brossant les cordes aiguës maintenues sur l'accord a été un des facteurs déterminants du succès de la Carter Family.

 

Gene Autry (1907-1998) obtient un succès phénoménal en 1934 dans In Old Santa Fe Où l’image du cow-boy est stéréotypée mais les producteurs décident alors de faire chanter les acteurs.
Gene Autry avant d'être acteur était avant tout un chanteur et un musicien influencé quelque peu par Jimmie Rodgers.
Gene Autry a revalorisé l'image de la Country Music : il l’a sortie de son image dégradante de «bouseux» et lui a donné une image plus romantique associée à une tenue de cow-boy et une guitare.

 

Bob Wills (violoniste). Père fondateur du western swing qui par  sa vitalité et son immense popularité s'est imposé peu à peu dans la Country Music

 

Woody Guthrie. Compositeur de textes très «littéraires» chaleureux et généreux, il s'exprime dans la plus pure tradition Country.

 

Roy Acuff (1903-1992) vedette du grand Ole Opry forme un petit orchestre : les Smokey Mountain Boys (Speckled et Wabash Cannon Ball). En modernisant constamment son orchestre, Roy Acuff a peu à peu joué un rôle de défenseur farouche de la tradition montagnarde au Ole Opry.

 

Ernest Tubb (1914-1984), qui a véritablement popularisé le Honky Tonk. Ce chanteur-guitariste, qui a eu pour idole Jimmie Rodgers, mélange à la fois piano et steel-guitare, le tout avec un accent bien à lui. La chanson Walking the floor over you connaît un succès énorme en 1942; il devient une vedette.

 

Merle Travis (1917-1983).Cet écrivain, dessinateur, compositeur, acteur de cinéma, chanteur et guitariste devient un des pionniers du Honky Tonk à partir de 1946.Il grave une série de pièces rythmées, pleines de verve et d'humour (So round, so firm, so fully packed,..) .Il a eu beaucoup d'influence sur Chet Atkins et Doc Watson.

 

Hank Thompson débute en 1946 dans le genre Western swing. Il devient une vedette du Honky Tonk avec Wild side of life ; car il a su adapter sa musique pleine de swing et d'humour aux nouveaux courants de la Country Music.

 

Hank Williams (1923-1953) va terminer cette synthèse en unissant la tradition appalachienne à celle du western du Texas. Ce chanteur mais surtout grand compositeur est la vedette inconstestée de juin49 à juillet 52.Tony Benneth reprend Cold, cold heart en 1951 et obtient un succès phénoménal, tous s'arrachent (et dans tous les genres) les compositions de Hank Williams. Sa formule musicale (guitare électrique, steel-guitare, violon, batterie) lui permet de gagner la vedette à Bob Hope lors de show nationaux. Sa mort prématurée le fait entrer dans la légende et son œuvre bien que brève va définir après sa mort une bonne partie de la Country Music.

 

 Kitty Wells première grande vedette féminine (qui a commencé en duo avec son mari Johnny Wright) et s'impose en solo en 1952 avec It wasn't God that Made Honky Tonk Angels).

 

Laverne Williamson qui mêle la tradition montagnarde aux rythmes du Honky Tonk.

 

 Jean Shepard considérée comme le modèle féminin du Honky Tonk, Rose Maddox influencée par le Western Swing. Sa musique swingante la fait apparaître comme un précurseur du Rockabilly.

Sans oublier  Johnny Cash (1932-2003) qui innove en donnant toute son ampleur à la guitare basse (la fameuse "walking bass"), il est certainement la plus belle voix de la country d'aujourd'hui. Après quelques galères se retrouve au sommet à 27 ans et 300 concerts par an. Rencontre Bob Dylan dans les années 60 et se lie d'amitié. C'est en 70 qu'il est au sommet de son art, il est apprécié de tous les publics. Il a transformé cette musique un peu primaire en musique universelle. Il restera l'image de l'immuable homme en noir.

 

Plus près de nous :

George Strait né en 52. Depuis ses débuts en 81 n'a cessé d'atteindre des sommets.

 

Dolly Parton née en 46. Son 1er concert en 78 à new york. Bénéficia dans les années 70 d'une grande popularité et certains succès ont été repris par d'autres comme, Iwill always love you par Whitney Houston en 92 ou Jolene par les White Stipes en 2004. Fait une tournée mondiale en 2007. A ce jour 3000 chansons et 65 albums à son actif.

 

Alan Jackson né en 58. Fait parti du groupe The Strayhorns puis démarre sa carrière solo en 89 avec un disque de platine. Et puis c'est le grand tournant pop en 2002. C'est l'authentique cowboy à la voix chaude et sensuelle.

 

Garth Brooks né en 62.  Succès phénomenal dans les années 90 avec 128 millions d'albums vendus. Revient sur le devant de la scène avec une grande tournée. Il s'est réellement révélé comme chanteur à l'aube de la décennie 90. Ses deux premiers albums, une galette éponyme (1989) et No Fences (1990), ont suffi pour l'imposer comme une figure incontournable de la country.

 

Brad Paisley né en 72. Révélation masculine en 2000. Remporte en 2002 CMA music vidéo de l'année. Fait un duo avec Alison Krauss en 2003. 

 

 La liste est vraiment trop longue pour tous les citer, Rita MacNeils, Quartette, Colleen Paterson, Shania Twain, les Bellamy Brothers, les Brooks&Dunn, The Mavericks....et les régionnaux comme les Mariotti Brothers, Los Desperados, les Country Riders...etc.